La cohorte Lc65+ a fêté ses 10 ans en 2013

Vous êtes ici

Le 5 novembre 2013 a vu se réunir au Théâtre de Beaulieu à Lausanne plus de 1’100 participants à la cohorte Lc65+ ainsi que quelque 300 professionnels de la santé et acteurs de la politique « Vieillissement et Santé » du canton de Vaud, pour assister à la conférence «Mieux comprendre la fragilisation liée à l’âge».

Cette conférence, ouverte par M. Pierre-Yves Maillard, Président du Conseil d'Etat en charge du Département de la Santé et de l'Action sociale et présentée par la Professeure Brigitte Santos-Eggimann, a été l’occasion d’exposer les résultats de l’étude Lc65+. 

La santé et le profil socio-économique de la cohorte ont été décrit, de même que les aspects de mobilité et de mémoire, ainsi que la qualité de vie et les soins en lien avec le vieillissement. Ces résultats ont été secondairement commentés par un panel de personnalités, en référence à la politique «Vieillissement et Santé» et aux activités en cours dans le canton de Vaud.

Cet évènement marquait la 10ème année d’existence de la cohorte Lc65+. Nous tenons à remercier vivement l’ensemble des participants pour leur précieuse contribution à cette étude. Nous espérons poursuivre cet échange pour de longues années encore.

Pour consulter l’exposé des résultats de l’étude Lc65+ : Lc65+ : Mieux comprendre la fragilisation liée à l'âge. Vous trouverez également le résumé des principaux messages des intervenants dans le 10ème numéro de la Lettre de la Cohorte.

Pour clore la conférence, l’Ecole-Atelier Rudra Béjart dirigée par Michel Gascard, nous a fait l’immense plaisir de nous faire découvrir son spectacle « Etudes », en présence de la pianiste virtuose Mélodie Zhao, entourée de 13 musiciens.

 

La cohorte Lc65+

L'étude Lausanne cohorte 65+ (Lc65+) est une plate-forme de recherche sur le vieillissement visant à mieux connaître la fragilité dès l’âge de 65 ans au niveau d’une population générale.

Les travaux d'analyse sont centrés sur les manifestations de la fragilité, ses facteurs de risque médicaux et psychosociaux, ainsi que sur ses effets sur la santé, l'autonomie fonctionnelle et le recours aux services de santé.

En savoir plus