La représentativité

Vous êtes ici

Parmi les personnes aléatoirement sélectionnées pour constituer l’échantillon 1 (2004), respectivement l’échantillon 2 (2009) et l'échantillon 3 (2014), les participants et les non-participants ne présentent pas de différence significative de leur distribution des sexes ou de leur distribution des années de naissance par sexe.

Comparaison du sexe et de l’année de naissance par sexe entre participants et non-participants à la Cohorte Lc65+, parmi les 1'564 personnes incluses pour l'échantillon 1 (2004) :

Comparaison du sexe et de l’année de naissance par sexe entre participants et non-participants à la Cohorte Lc65+, parmi les 1'489 personnes incluses dans l'échantillon 2 (2009)1 :

Comparaison du sexe et de l’année de naissance par sexe entre participants et non-participants à la Cohorte Lc65+, parmi les 1'678 personnes incluses dans l'échantillon 3 (2014)1 :

 

Echantillon 1 (2004) :

Bien que les variables ne soient pas définies de façon identique dans la cohorte Lc65+ et dans les fichiers de référence décrivant la population générale lausannoise du même âge, les analyses de l’échantillon 1 montrent une distribution très semblable:

  • de la nationalité et de l’état civil, en comparaison des données agrégées du fichier du Contrôle des habitants de la ville de Lausanne;
  • de la nationalité, de l’état civil, du pays de naissance, des modalités de vie (seul ou en ménage) et de l’activité professionnelle, en comparaison des données agrégées du Recensement fédéral de la population 2000. Cependant, on relève une surreprésentation des sujets avec formation universitaire dans l’étude Lc65+ (11.1%, versus 6.5% dans le Recensement fédéral); une proportion nettement plus élevée de données manquantes pour cette caractéristique dans le Recensement fédéral (16.2%, versus 0.6% dans l’étude Lc65+) rend difficile l’interprétation de cette différence.

Comparaison entre les participants Lc65+ en 2004 et la population lausannoise du même âge selon le fichier du Contrôle des habitants :

Comparaison entre les participants Lc65+ en 2004 et la population lausannoise du même âge selon le Recensement Fédéral de la Population 2000 :

 


Accès avec login

 

Accès réservé aux chercheurs permettant d'obtenir des informations sur :

  • Dictionnaire des variables

  • Tous les questionnaires et relevés d’entretiens existants

  • Règles de nommage

Login

 

La cohorte Lc65+

L'étude Lausanne cohorte 65+ (Lc65+) est une plate-forme de recherche sur le vieillissement visant à mieux connaître la fragilité dès l’âge de 65 ans au niveau d’une population générale.

Les travaux d'analyse sont centrés sur les manifestations de la fragilité, ses facteurs de risque médicaux et psychosociaux, ainsi que sur ses effets sur la santé, l'autonomie fonctionnelle et le recours aux services de santé.

En savoir plus